Accès membre

Animateur syndical et développement du Répertoire des savoir-faire paysans H/F #78258


Date de parution : 14-10-2021

Annonceur ARDEAR GRAND EST
Contrat CDD 12 mois
Secteur Agriculture biologique / Agro-environnement
Localisation Haute-Marne
Fonction(s) Études / Projets / Développement

Contexte du recrutement et définition de poste :

Présentation des structures employeuses

La Confédération paysanne œuvre aux côtés de l'ARDEAR – Association Régionale pour le Développement de l’Emploi Agricole et Rural – pour le développement de l’agriculture paysanne sur la région Grand Est. Membre d’un réseau national représentant une centaine d’animateur·rice, nos structures travaillent aussi localement avec diverses associations œuvrant dans le champ d’une agriculture citoyenne et territoriale.

La Confédération paysanne, syndicat agricole, porte la voix des paysan·ne·s qui adhèrent à ses valeurs et à son projet pour une agriculture créatrice d’emplois, de dynamique territoriale, et respectueuse des Hommes et de leur environnement.

Agréée organisme de formation, l’ARDEAR accompagne et met en réseau les paysan·ne·s qui souhaitent améliorer leurs pratiques, développer l'autonomie de leur ferme ou la qualité de leurs produits grâce au partage de leurs expériences et de leurs savoir-faire.

 

CADRE DE TRAVAIL

La Confédération paysanne et l’ARDEAR ont été créées et sont administrées par des paysan·ne·s engagé·e·s et bénévoles. L’animateur·rice sera employée par l’ARDEAR, et mise à disposition à 70% de la Confédération paysanne.

L’équipe salariée est composée de trois animatrices, dont deux basées à Chaumont et une à Verdun.

La personne recrutée remplacera une des animatrices basées à Chaumont.

 

VOS MISSIONS :

1/ Animation syndicale – Confédération paysanne Grand Est (70%)

  • Accompagner les 5 collectifs départementaux de paysans (Haute-Marne, Marne, Aube, Vosges et Alsace) :
  • Organiser et animer les CA et les AG ; rédiger les compte-rendus ; assurer le suivi des décisions prises.
  • Lire, filtrer et diffuser les informations aux administrateur·rice·s et adhérent·e·s.
  • Aider à l’organisation de cafés paysans, fermes ouvertes ou d’actions syndicales.
  • Appuyer les administrateur·rice·s à la défense individuelle/collective des paysan·ne·s ; à la rédaction de positionnements politiques au sujet des énergies renouvelables, de la chasse, de la biodiversité, etc.
  • Veiller à la communication et à la visibilité du syndicat (relations presses, rédaction de communiqués, mise à jour site web et réseaux sociaux, lettres d’infos)
  • Appuyer la coordinatrice régionale dans ses missions :
  • Aider à l’animation des instances régionales (sur le sujet du foncier, de la PAC, de l’installation, etc.)
  • Aider à l’organisation d’actions régionales : fête paysanne, colloque, et journal.
  • Participer à la recherche de financements ; appuyer le trésorier sur la gestion administrative et comptable.
  • Participer à la vie du réseau national (partage d’infos et mutualisation)

 

2/ Animation de projets de développement - ARDEAR Grand Est (30%)

  • Coordonner la mise en œuvre du projet « Répertoire des Savoir-Faire Paysans » *

* Le Répertoire des savoir-faire paysans est une plateforme web créée par l’ARDEAR Grand Est, donnant accès à plus de 400 fiches-témoignages de paysan·ne·s prêts à partager leurs savoir-faire : www.savoirfairepaysans.fr. Il valorise les pratiques paysannes et facilite la mise en relation entre les paysan·ne·s et les porteurs de projet en agriculture.

  • Gestion administrative et financière
  • Réaliser des visites de ferme, des fiches et vidéos témoignages
  • Suivi et développement du partenariat avec Bio en Grand Est sur la thématique Biodiversité
  • Participer aux forums installation, intervenir auprès des porteurs de projet pendant leur parcours à l’installation, intervenir dans les lycées agricoles, etc. pour faire connaitre l’outil
  • Encadrer le travail d’une stagiaire de 6 mois en fin d’étude sur l’animation du Répertoire des Savoir-Faire Paysans.
  • Organiser des formations (ex : accès au foncier, travailler à plusieurs, …)
  • Identifier les besoins ; construire le programme pédagogique ; trouver les intervenants ; animer le temps de formation
  • Assurer le suivi administratif et financier avec VIVEA
  • Participer à la vie associative, et aux temps de mutualisation du réseau national

 

Modalités

  • Poste basé à Chaumont (52) avec déplacements fréquents en région Grand Est
  • Véhicule personnel indispensable (indemnités 0,42€/km)
  • Prévoir des réunions téléphoniques et physiques en soirée en semaine (1 à 3 par mois).
  • Date d’entrée en fonction : dans l’idéal le 13 décembre 2021 avec 1,5 semaine de tuilage.
  • Rémunération selon convention collective de la Confédération Paysanne, catégorie 3 « animateur syndical ou développement ». A titre indicatif échelon 1 = 2143€ brut.
  • CDD 1 an. Possibilité CDI dans la structure.

 

Envoyer CV et lettre de motivation par e-mail uniquement en format PDF avec pour intitulé « NOM_Prenom_CV » « NOM_Prenom_LM » à l’attention du Président de l’ARDEAR Grand Est à l’adresse : ardeargrandest.cn@gmail.com

Merci d’indiquer en objet du mail « Candidature animateur·rice syndical et développement »

Candidatures à soumettre avant le 7 novembre 2021

Entretiens à prévoir le vendredi 19 novembre 2021 à Chaumont

Prise de poste : semaine du 13 décembre 2021

 

Contact: Claire SALLIBARTAN, animatrice - Tél. : 06.46.53.79.02

Profil recherché :

Formation/expériences :

  • Formation Bac+3/+5 (agriculture, développement rural, sciences sociales)

 

Compétences :

  • Bonnes capacités rédactionnelles et de synthèse
  • Capacité d’animation de groupes, goût pour l'animation et le relationnel
  • Maîtrise impérative des outils informatiques : traitement de texte, mise en page, tableurs, bases de données, sites web, réseaux sociaux, outils partagés

 

Connaissances :

  • Connaissance du milieu associatif ; gestion de projet ; recherche de financement
  • Connaissance des enjeux et des acteurs du milieu agricole
  • Une connaissance des outils de l’éducation populaire serait un plus

 

Savoir-être :

  • Autonomie, prises d’initiatives et capacités d’organisation impératives ;
  • Être à l’aise avec les paysan·ne·s et les partenaires ;
  • Aptitude à travailler seul·e et en équipe ;
  • Intérêt et motivation pour l’agriculture paysanne