Accès membre

[STAGE 6 mois] Cartographie par télédétection des prairies H/F #78263


Date de parution : 14-10-2021

Annonceur CONSERVATOIRE BOTANIQUE NATIONAL SUD-ATLANTIQUE
Contrat Stage
Secteur Biodiversité / Services écologiques
Localisation Gironde
Fonction(s) Études / Projets / Développement, Informatique

Contexte du recrutement et définition de poste :

Intitulé

Développement et application d’une méthode de suivi cartographique par télédétection des prairies naturelles et semi-naturelles de Nouvelle-Aquitaine.

 

Contexte

Depuis 2011, le CBN Sud-Atlantique met en place un réseau de suivi de l’état de conservation des habitats d’intérêt communautaire (HIC) dans le cadre de la politique Natura 2000. Ce réseau est constitutif du réseau de surveillance des habitats terrestres de Nouvelle-Aquitaine. L’évaluation de l’état de conservation implique de pouvoir disposer d’indicateurs surfaciques fiables sur les habitats naturels, indicateurs également attendus à l’échelle régionale par les observatoires régionaux de biodiversité.

Ainsi, depuis 2019, le CBNSA développe des méthodes mobilisant la télédétection et visant à cartographier et suivre les grands habitats naturels de Nouvelle-Aquitaine, en vue de fournir les indicateurs surfaciques attendus à l’échelle régionale. L’encadrement, en 2019 et 2020, de deux stages de Master avait déjà permis de développer et appliquer une méthode de cartographie semi-automatique et reproductible des pelouses calcicoles d’une part, des landes et tourbières d’autre part, sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine.

En 2022, les prairies naturelles et semi-naturelles doivent à leur tour faire l’objet de tels travaux. Les forts enjeux de conservation associés à ces habitats en voie de dégradation et de régression[1] continues justifient une démarche spécifique. Mais cette régression semble toucher particulièrement les prairies humides et les prairies de fauche de plaine, végétations semi-naturelles concentrant une forte diversité biologique et pour lesquelles aucune cartographie spécifique ni aucun indicateur surfacique n’existe, du fait de l’inadéquation des indicateurs existants basés sur des définitions agronomiques.

 

L’objectif de ce stage est ainsi, à partir des techniques développées les années précédentes et dans un souci de complémentarité avec les autres travaux existants, de développer une méthode spécifique pour le suivi cartographique des prairies naturelles et semi-naturelles de Nouvelle-Aquitaine, permettant de discriminer les principaux types de prairies. Les prairies maigres de fauche (habitat d’intérêt communautaire 6510) et les prairies humides devront faire l’objet d’une attention particulière. 

 

[1] En Nouvelle-Aquitaine, selon les statistiques agricoles d’Agreste/Teruti-Lucas, il est ainsi estimé qu’entre 2006 et 2014, les prairies permanentes au sens agronomique ont perdu 23,6 % de leur surface.

 

Axes de travail

Le stage comprend les axes de travail suivants :

  • Etat de l’art des techniques de cartographies par télédétection ;
  • Création d’une base de données d’échantillons pour la classification des entités cartographiables, en lien avec l’équipe de terrain ;
  • Analyse exploratoire et évaluation de la détectabilité des différents types de prairies naturelles et semi-naturelles ;
  • Application de la méthode à l’échelle de la Nouvelle Aquitaine ;
  • Développement et mise en place d’une méthodologie de validation des cartographies produites.

 

Ce stage sera encadré par le pôle géomatique du CBN Sud-Atlantique avec l’appui scientifique des chargés de mission botanistes-phytosociologues.

 

Résultats attendus

Un rapport de synthèse est attendu comprenant un bilan des méthodes de télédétection existantes, les protocoles d’analyse d’image, des restitutions cartographiques en fonction des problématiques, et les indicateurs surfaciques déclinés selon les différents de prairies distinguables.

 

Déplacements :

Ce stage comporte une faible part de terrain.

Déplacements possibles sur l’ensemble de la Nouvelle-Aquitaine.

Indemnisations :

Frais de déplacement et de repas pris en charge par le Conservatoire en cas de déplacement.

Indemnisation sur la base de 15 % du plafond horaire de la Sécurité Sociale (versement fin de mois).

Possibilité d’hébergement en studio au sein de la résidence scientifique située sur le Domaine de Certes-Graveyron.

 

Durée du stage :

5 à 6 mois, de mars (avril) à août (septembre) 2022

Lieu du stage :

Siège du CBN Sud-Atlantique, domaine de Certes à Audenge sur le Bassin d’Arcachon (Gironde).

 

 

Demande à adresser à :

Monsieur le Président

Conservatoire Botanique National Sud-Atlantique

Domaine de Certes

47 avenue de Certes

33980 AUDENGE

ou par courrier électronique à : contact@cbnsa.fr

Demande de renseignements : 05.57.76.18.07 ou contact@cbnsa.fr

 

Date limite de candidature : 15 novembre 2021

Fiche de stage

Profil recherché :

Pré-requis nécessaires :

Pratique éprouvée des logiciels de géomatique (QGIS, ArcGis, etc..) et de programmation (idéalement Python et/ou R)

Notion de base en sciences de l’environnement et en télédétection

Autonomie, rigueur scientifique et bonne capacité d’analyse et de rédaction.

Un profil de niveau Master 2 en géomatique ou sciences géographiques est recherché prioritairement.