Accès membre

STAGE SCHEMA DEPARTEMENTAL DES COUPURES AGRICOLES STRATEGIQUES PR LUTTE CONTRE LES INCENDIES H/F #92035


Date de parution : 05-12-2022

Annonceur CHAMBRE D'AGRICULTURE DE L'AUDE
Contrat Stage
Secteur Agriculture biologique / Agro-environnement
Localisation Aude
Fonction(s) Études / Projets / Développement
Formation Au moins BAC+3/BAC+4

Contexte du recrutement et définition de poste :

Contexte :

Le département de l’Aude a longtemps bénéficié d’une situation privilégiée en matière de prévention du risque incendie grâce au dynamisme et à l’implantation de son agriculture. Elle a permis de limiter la propagation des feux et de les tenir à l’écart des zones urbanisées, en formant de véritables ceintures de protection.

 

L’agriculture assure principalement :

- Un rôle de coupure contre l’expansion de grands feux, en permettant le cloisonnement des massifs grâce à la présence de vignes, vergers, et de zones pâturées,

- Un rôle d’entretien des milieux ouverts et donc de réduction de la masse de végétation combustible, que ce soit grâce au pastoralisme ou aux actions de débroussaillage et d’entretien assurées par les agriculteurs.

 

Dans les années 90, sous l’impulsion des pouvoirs publics, des zones agricoles «coupe-feu », ont ainsi été aménagées dans l’Aude spécifiquement pour la Défense des Forêts Contre l’Incendie (DFCI). 43 coupures agricoles ont été mises en place sur des secteurs stratégiques de 1984 à 2000, soit 3 200 ha de surfaces agricoles dont 3 000 ha à dominante pastorale.

 

Trente ans après, la situation du département face au risque incendie s’est largement aggravée en raison du changement climatique, de la dégradation progressive des ouvrages, de l’expansion de l’urbanisation et aussi en raison du fort recul des zones viticoles et pastorales et du développement des friches.

 

Le Plan Départemental de Protection des Forêts Contre l’Incendie 2018 - 2027, fait état d’un constat très alarmant, avec une hausse spectaculaire du nombre de feux et un risque accru pour les populations et les milieux forestiers et naturels.

 

Face à l’urgence, la DDTM, le Département, le SDIS, l’ONF et la Chambre d’Agriculture de l’Aude ont fait front et ont relancé leur collaboration autour de plusieurs projets de territoires, de confortation et de création de coupures stratégiques agricoles. En 2023, seront notamment engagés la mise en œuvre de MAEC DFCI pastorales, une expérimentation de Paiements Pour Services Environnementaux et de nouveaux travaux d’ouverture.

 

Afin de guider et de prioriser les actions futures, la Chambre d’Agriculture et ses partenaires souhaitent s’appuyer sur un schéma départemental concerté des coupures stratégiques de combustibles existantes ou à conforter, réalisé à l’appui d’un diagnostic précis.

Missions :

  • Réaliser un travail de recensement et de cartographie des coupures stratégiques agricoles DFCI du département à partir :
    • Des orientations du schéma de cloisonnement départemental
    • Du diagnostic des coupures DFCI réalisé en 2007
    • Des plans de massifs existants
    • Des échanges techniques avec le SDIS pour identifier les espaces nouvellement stratégiques au regard de l’accroissement du risque
  • Réaliser un diagnostic de l’état ces coupures à partir de relevés terrain, d’enquêtes auprès des agriculteurs concernés, et d’échanges techniques avec la cellule technique DFCI
  • Dresser une typologie des coupures et réaliser des fiches pour chacun des sites (état, fonctionnalité, usage, besoins etc.)
  • Proposer une priorisation des coupures à partir d’une analyse multicritère
  • Réaliser des retours d’expériences et un suivi des surfaces ayant bénéficiées récemment de mesures DFCI d’accompagnement sur l’ouverture en lien avec la DFCI (mesure 831 FEADER)
  • Participer au travail d’émergence de Paiements pour Services Environnementaux DFCI, des MAEC DFCI et des projets de travaux

 

Profil recherché :

Profil et compétences recherchées :

  • Bac +4 à Bac +5 –Ingénieur Agri-Agro ou Master en Développement agricole ou Aménagement du territoire ou Gestion des espaces pastoraux
  • Gout pour le travail de terrain
  • Maîtrise des outils SIG (QGIS)
  • Connaissance des acteurs territoriaux et agricoles
  • Connaissances pastorales ou viticoles appréciées
  • Capacité d’analyse et esprit de synthèse
  • Sens de l’organisation, du contact et aptitude au travail en équipe

Le/la stagiaire intégrera le service Développement Territorial de la Chambre d’Agriculture de l’Aude et travaillera en étroite collaboration avec le SDIS, la DDTM, le Département, l’ONF et les acteurs territoriaux.

Conditions :

  • Stage conventionné de 5 à 6 mois, basé à la Chambre d’Agriculture de l’Aude à Trèbes ou à Narbonne
  • Gratification selon barème minimal
  • Permis B indispensable